Wolfgang Amadeus Mozart (et ça c'est la version courte)
RSS
RSS

Intrigue n°2

A new beginning

Un brouillard sombre. Épais. Nul n’avait jamais vu cela à Pandore. Il entourait toute la ville, si profond que n’importe qui aurait pu s’en saisir à mains nues. Les questions se multipliaient, les habitants étaient inquiets, et certains commençaient même à se demander s’il ne s’agissait pas là d’une malédiction venue s’abattre sur la ville. Un jeune homme, particulièrement intrigué par ce mystère, prit alors les choses en main et monta une expédition dans le but de résoudre cette énigme. Il prit quelques hommes avec lui, monta dans une barque et partit en direction de l’origine du brouillard. Plus ils avançaient, plus le nuage devenait lourd et humide.
Lire plus

Nos prédéfinis !

Les RPs libres

20/02/2017 — Loki Laufeyson cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
17/02/2017 — Sherlock Holmes cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
13/02/2017 — Jay Gatsby cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
12/02/2017 — Lucien Bonaparte cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
02/12/2016 — Victor Frankenstein cherche toujours des partenaires rp ! Plus d'infos par ici.
08/02/2017 — Iracebeth Heart cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.

Top-sites

Membre du mois ♥

Ce mois-ci, on fait des gros bisous à Snow qui est notre membre du mois ! Merci pour ton activité et ton implication pour le forum, ça fait toujours chaud au coeur d'être soutenu ♥

©linus pour Epicode
En bref


Partagez | 
 

 Wolfgang Amadeus Mozart (et ça c'est la version courte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Pipelette Musicale
Origines : Compositeur du XVIIIième siècle
Profession : Musicien de rue.
MessageSujet: Wolfgang Amadeus Mozart (et ça c'est la version courte)    Dim 27 Déc - 3:55



Wolfgang Amadeus Mozart

Je me nomme Joannes Chrysostomus Wolfgangus Theophilus Mozart mais on m'appelle plus généralement Wolgang Amadeus Mozart. J'ai été créé/je suis mort en décembre 1791 et il semblerait que je fasse parti des Compositeurs. Je suis l'auteur de beaucoup de chose, mon génie n'a jamais eu de limite il faut dire, le mariage de Figaro, la Flûte enchantée et tant d'autre. Je suis apparu à Pandore il y a le 1er Avril et j'exerce désormais la profession de musicien de rue. Cela me permet de vivre pauvrement. Pour me représenter, j'ai choisi Aiichiro Nitori de Free.


Caractère et physique • This is how I am
On dit de moi que je suis • Un gros emmerdeur ϟ Bavard ϟ Agaçant ϟ Dénué de tout tact ϟ Optimiste ϟ Extrêmement créatif ϟ Incapable de quoique ce soit si ça ne concerne pas la musique ϟ Nymphoman ϟ Curieux ϟ Obsédé et débauché ϟ Sincère  ϟ A la limite de l'autisme ϟ  Dyslexique ϟ Hyperactif ϟ Virtuose de la musique.


Mais au premier abord je suis • Gringalet. Oui je pense que c'est une description parfaite et ma foi, nul besoin de dire plus. Alors je vous abandonne là et vous salut bien bas.

...

...Bon d'accord je ne vous abandonne pas! Ne pleurez pas ! Hm...Disons alors, que je ne suis pas spécialement grand, atteignant bien difficilement le mètre 70, les médisants diront que je suis en dessous, les amis que je  le frôle de vraiment pas loin. Mais mettons nous d'accord pour dire que je ne suis pas une montagne de muscle, pas une montagne tout court d'ailleurs. L'époque victorieuse où je fus blond cendré au yeux bleu clair étant révolu, je me suis résout à une chevelure bien plus cendrée que blonde, grise claire étant le nom exact. Pourquoi ? Karma, avoir été trop chiant dans mon ancienne vie m'aura certainement joué des tours aujourd'hui. Ou alors j'suis tombé dans un pot de teinture en arrivant, au choix. Quoiqu'il en soit, mes cheveux fins sont gris clair, ce qui ne donne étrangement pas un air vieux à mon visage, bien au contraire au vu du visage très juvénile que je possède, certainement quelques punitions divine pour être mort avant la moitié de ma vie. Il n'en reste que  je ne fais pas du tout mon âge. Je ne sais d'ailleurs pas quel âge j'ai, j'avais bien 35 ans en mourant à mon époque, alors ...je dois les avoir toujours ? Enfin pas comme si cela faisait grande différence dans un monde où l'on ne vieilli pas, alors ne nous fâchons pas sur les détails. Mes yeux sont resté d'une couleur avoisinant le bleu, quelque chose comme gris-bleu. Mais je n'en suis pas vraiment certain, je n'ai jamais eu la sacro-sainte occasion de me regarder dans une vitre propre. A peine quelques vitrines de magasin ici et là. Globalement je ne suis pas laid, pas plus que je ne sois un canon de beauté, enfin de mon point de vu, je suis parfaitement banal dans un corps un poil maigrichon mais banal également.  La peau pâle, c'est surement à cause de l'hiver, l'air un peu à l'ouest, oui surtout, c'était bien le plus marquant chez moi, j'avais toujours l'air dans un autre monde, le regard un peu dans le vague, d'ailleurs j'avais la fichu manie de souvent éviter le contact visuel avec quelqu'un d'autre. Pas trop mon genre. Mes mains sont plus petite que ce dont j'étais habitué, pas beaucoup, mais assez pour m'avoir incommodé les premiers temps, il fallut bien que je m'y habitue pour jouer à nouveau du piano et du violon sans contrainte. Je n'ai pas le luxe d'avoir un style vestimentaire, si ce n'est une chose, un long manteau du XVIIIeme siècle que je trimbale partout, accompagner dans ma main d'un sublime stradivarius qui ne me quitte jamais. Voilà tout ce qui est... "régulièrement vu" sur moi, si ce n'est tout le temps. Mon manteau me tient chaud, mon violon me fait gagner mon pain. Je n'ai vraiment besoin de rien d'autre.  


Histoire • Tout conte a un début et une fin
Quand on remonte le fil de sa vie, arrivé à un certain âge, on se pose toute sorte de question. Qu'aurais-je dû faire à ce moment là ? Si j'avais su, si j'avais pus, j'aurais voulu. Ce sont souvent des regrets qui tarissent l'éloge de notre vie. Mais en est-il de même lorsque l'on décède trop jeune pour penser à ses regrets ? Oui, si nous avons la chance d'avoir une seconde vie. Non si l'on s'appel Mozart. Jamais Amadeus n'avait remis en question ses choix, parce qu'il ne vivait, n'était marié qu'à la musique. Oh il avait bien entendu souvenir d'une femme et d'un enfant. Mais il les avait abandonner pour son requiem, épuisant sa santé encore et encore dans l'espoir de finir son oeuvre qu'il savait être l'ultime du concerto de sa vie. Pourtant...il n'avait jamais eu une vie particulièrement malheureuse. Son tout premier souvenir, et dieu seul savait ce que "premier souvenir" voulait dire pour quelqu'un doté d'une mémoire absolu, remontait à son enfance.
Il n'avait que trois ans quand la première fois, il découvrit le monde de la musique, petit garçon à peine capable de tenir sur ses jambes, incapable de lire et d'écrire ou même de parler correctement, que déjà les premiers symptômes se manifestèrent. La musique devenait une amie, une mère, une créature patiente qui le tourmentait, l'aimait et le faisait vivre. Son père remarqua très tôt ses...dispositions. Oreilles absolus, mémoire eidétique, il appris à jouer de son premier instrument à l'âge de 5 ans de part son père lui-même musicien de moindre envergure. C'est déjà un an plus tard, qu'il composait ses premières œuvres, tirant du peu de connaissance qu'il avait et créant sans aucune barrière en usant d'outil qu'on ne lui avait jamais appris. Wolfgang appris à composer de la musique avant même d'apprendre à écrire ou lire.  À quatorze ans, il aurait ainsi parfaitement retranscrit le Miserere de Gregorio Allegri, œuvre religieuse complexe, non publiée, mais connue, qui dure environ quinze minutes, en ne l'ayant écoutée qu’une seule fois. Mais malgré ce qu'on peut croire, Mozart ne reçut aucune autre éducation que celle de son père, du moins jusqu'à l'un de ses nombreux voyages.
Car des voyages, il en fit, plus d'un, parcourant le monde inlassablement au côté de son père qui l'exposait fièrement, tel une bête de foire, ou un singe savant, devant toutes les galeries les plus prisées du monde, aidant par la son fils à se créer des liens dans le monde de la musique. C'est ainsi qu'à Paris, il rencontra Johann Schobert et qu'à Londres il fit la rencontre de Johann Christian Bach, fils cadet de Jean-Sébastien Bach. Sa relation avec le fils de Bach fut d'ailleurs, malgré la fureur qu'elle inspira à son père, très intime. Il expérimenta ses premières relations homosexuels avec le jeune homme qui d'autre part, lui appris beaucoup de chose. Il lui fit découvrir le pianofort, inventé depuis peu, et il lui appris la base de ce qui prendra le plus de place dans son oeuvre, il lui appris l'art de la symphonie, sa relation avec le jeune homme ne durera cependant pas bien longtemps car Mozart était très jeune et les "enseignements" du cadet des Bach n'était que très mal vu, mais ils se séparèrent en bon terme. C'est également à Londres que le naturaliste Daines Barrington tenta de montrer que Wolfgang n'est qu'une sorte de singe savant exhibé par son père devant la noblesse européenne et qu'il s'agissait d'une supercherie mais ses tests sur l'enfant révélèrent qu'il s'agissait bien d'un prodige. Refusant un emploi à Versaille, Mozart visait plus haut, désirant déjà devenir chef d'orchestre, en vain. C'est en 1767, alors âgé de onze ans qu'il compose son premier opéra, Apollo et Hyacinthus , et en composera deux autres un an plus tard durant un voyage à Vienne. Grâce à son travail sur les harmonies vocales et sa maîtrise de la polyphonie, il apportera une touche personnelle de sensibilité à ce genre. En Italie, il se lie au savant Padre Martini, devient membre de l'Accademia Filarmonica de Bologne – qui pourtant n'admettait en principe que des membres âgés de plus de vingt ans. Le pape Clément XIV le nomme Cavaliere del lo speron d'oro. Sa seconde relation "sérieuse" avec Padre Martini ne s'ébruitera pas et ne sera jamais réellement connue de qui que ce soit, le savant niant ouvertement d'avoir entretenu toute relation intime avec un enfant, si bien qu'il blessa profondément le jeune compositeur l'enfermant un peu plus dans son optique personnelle d'un monde uniquement composé de musique et de plaisir. L'attirant à terme dans une vie de débauche et de caprice.
C'est quelques années plus tard qu'il rencontra alors, Haydn, son plus grand "trésor" l'homme et lui entretiennent une relation flou et imprécise mais qui se base sur une profonde admiration de la part du jeune Mozart qui surnomme l'homme "Papa Haydn". L'admiration sans borne pour l'homme évolue rapidement à une forme d'amour très pieuse que jamais aucune relation sexuelle ne viendra entacher ce qui est un exploit connaissant la spiral de luxure et de débauche dans laquelle Wolfgang se jette très tôt. Mozart aura une nouvelle fois le coeur brisé quand la femme dont il tomba amoureux, Aloyasia Weber, rejette ses sentiments, avouant aimer un autre homme auquel elle se mari et la pression stricte du père de Mozart l'obligeant à oublier cette femme pour se concentrer sur sa carrière ne l'aidera pas à soigner ses sentiments. La décadence gagne petit à petit Mozart, les problèmes s'agglutinant à sa porte. Déprimé après la mort de son père qui n'accepta pas son mariage entre lui et Constance Weber, il se laisse lentement couler, perdant les grâces de la cours des nobles et perdant son protecteur Joseph II, il s'effondre lentement de maladie, et commence à prendre du poids jusqu'à atteindre un stade d’obésité morbide. Malgré sa musique qui le fait vivre et trouve un public nouveau et de plus en plus nombreux, et malgré ses compositions de plus en plus présente, Mozart perd petit à petit la vie, assommé de dettes à cause de son train de vie alliant boisson, femme et homme de petite vertu. Ainsi que grand repas et décoration trop chère pour lui. Son manque d'argent devient chronique et l'oblige à de plus en plus de privation qui n'arrange alors pas sa maladie et finissent par le tuer. Il ne termina jamais le requiem qu'il était censé composer pour Franz von Walsegg et décédera à 00h55 le 5 décembre 1791.

Voilà où s'arrêtait ses souvenirs. Un froid mordant, la douleur déchirant tout son corps et finalement, le repos éternel. Enfin...C'était ce qu'il croyait avant d'ouvrir à nouveau les yeux il y a 10 mois, abandonné au milieu d'une ville nouvelle avec pour seule arme, son violon et son manteau. C'était une nouvelle chance, une nouvelle vie qui s'était vu offrir à lui et jamais il n'aurait refusé d'en profiter. Il avait encore tellement de chose à composer ! Tant de musique à faire naître. Non il était bien trop heureux, et optimiste face à cette nouvelle vie. C'était une remise à zéro effaçant ses derniers instant pathétique qui ne lui avait jamais plut, il détestait ce "lui" d'avant, qui avait baissé les bras et s'était abandonné à la maladie. Alors il était plus que près à vivre cette seconde chance à fond, au jour le jour, au coeur le coeur. Il était à nouveau plus jeune, en bonne santé et heureux ! Rien ne pouvait plus le retenir et il se sentait pousser des ailes à cette simple pensée, prépare toi Pandore ! Wolfgang Théophilus Mozart est là !!




Et derrière l'écran • Tu peux m’appeler Blblblbl. J'ai 22 ans ans et je rp depuis 14 ans. J'ai trouvé le forum sur MA BIIIIITEEEEEE et je trouve que Artémis est vraiment sexy. J'aimerais rajouter que Blblblbl


© Halloween




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (et ça c'est la version courte)    Dim 27 Déc - 10:43

Bienvenuuuue
J'ai trop hâte de voir ce que donne un Mozart nymphomane omg-
Bonne chance pour finir ta fiche ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Doctor with a shotgun
Origines : Sherlock Holmes - Arthur Conan Doyle
Profession : Doctor
MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (et ça c'est la version courte)    Dim 27 Déc - 12:18

Doop doop re-bienvenue parmi nous même si t'es déjà ici chère chasseresse ♥

Courage pour la fiche o/ !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Less is more
Origines : Franco-polonaise
Profession : Intérimaire
MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (et ça c'est la version courte)    Dim 27 Déc - 12:30

Rebienvenue. Une croquette nymphomane obsédée qui est aussi une petite teigne agaçante, je crois que Chopin va pas savoir quoi faire entre le fait qu'il est une groupie de Mozart et le fait qu'il risque de vouloir trashtalk à son sujet tellement il le gave *roule*

FIGHT POUR LA FICHE. Et tu sais bien comment appeler les admins en cas de problème, on a dû te fournir le projecteur pour balancer notre logo dans le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pipelette Musicale
Origines : Compositeur du XVIIIième siècle
Profession : Musicien de rue.
MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (et ça c'est la version courte)    Dim 27 Déc - 17:27

*Allume le projecteur* Celui-là ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Doctor with a shotgun
Origines : Sherlock Holmes - Arthur Conan Doyle
Profession : Doctor
MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (et ça c'est la version courte)    Dim 27 Déc - 17:30

OMG comment t'as deviné !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pipelette Musicale
Origines : Compositeur du XVIIIième siècle
Profession : Musicien de rue.
MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (et ça c'est la version courte)    Dim 27 Déc - 17:31

Bah on me l'a fournit '_' (et pas fourré...Quoique ça peut s'arranger)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (et ça c'est la version courte)    Dim 27 Déc - 17:38

Azy je veux un lien direct avec toi mwa ! *lèche sa joue en guise de bienvenu* bonne chance pour la suite o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pipelette Musicale
Origines : Compositeur du XVIIIième siècle
Profession : Musicien de rue.
MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (et ça c'est la version courte)    Dim 27 Déc - 19:15

Pourquoi pas !! Je finis ça et on s'appel on se fait une baise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Doctor with a shotgun
Origines : Sherlock Holmes - Arthur Conan Doyle
Profession : Doctor
MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (et ça c'est la version courte)    Lun 4 Jan - 0:33



Félicitation, tu es validé

HA, Momo ! (On dira merci à Dicky pour ce surnom)

Quel plaisir de voir un compositeur de plus dans nos rangs ! Je dois tout d'abord dire que j'aime beaucoup le fait que tu aies mêlé caractère et descriptif physique dans la partie adéquate, ça permet vraiment de mieux cerner le caractère du p'ti gris.

Ensuite pour la partie histoire. Étant une fan de Mozart, forcément, je connaissais déjà sa pauvre petite vie pas drôle du tout. Et dieu que c'est bien retranscrit ! Quelques fautes par ci par là mais on ne va pas pinailler. C'est bien écrit et fluide et malgré ce que tu peux dire, j'ai adoré la lire ! Espérons qu'une fois sur Pandore, le petit se fasse une place, parce que le rue, c'est pas drôle. Y'a des pirates qui rôdent et qui ramassent les chatons abandonnés, fais gaffe...

Bref tu connais la procédure. Je te valide donc et te laisse tous les petits liens à compléter ♥ !


____________________________________________________________

Félicitation jeune padawan, tu es désormais validé ! Maintenant que tu as accompli la dure tâche qu'était de remplir ta fiche, tu vas pouvoir te rendre ICI pour te faire quelques amis. Si tu ne veux pas dormir dans la rue, je te conseille également de te rendre LA pour remplir un formulaire et obtenir un logement. De même si tu veux un joli rang sous ton pseudo, tu peux venir en réclamer un à CET ENDROIT. Et le plus important, n'oublie pas de recenser ton choix de personnage LA et son métier PAR ICI.

Si tu n'as pas bien saisi l'univers de Pandore, tu peux également envoyer un MP aux membres du staff pour leur poser une question ou tout simplement aller lire quelques informations dans la SECTION ANNEXE.

© Halloween



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Wolfgang Amadeus Mozart (et ça c'est la version courte)    

Revenir en haut Aller en bas
 

Wolfgang Amadeus Mozart (et ça c'est la version courte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Wolfgang Amadeus Mozart [Validée]
» Défi Guerre des dieux (oo6) - Amadeus Debussy
» Amadeus :)
» Abraham Wolfgang
» Mozart revisité en Russie par les femmes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark And Cold :: the adventure starts here :: The introduction ϟ Présentations :: Les œuvres publiées-