RSS
RSS

Intrigue n°2

A new beginning

Un brouillard sombre. Épais. Nul n’avait jamais vu cela à Pandore. Il entourait toute la ville, si profond que n’importe qui aurait pu s’en saisir à mains nues. Les questions se multipliaient, les habitants étaient inquiets, et certains commençaient même à se demander s’il ne s’agissait pas là d’une malédiction venue s’abattre sur la ville. Un jeune homme, particulièrement intrigué par ce mystère, prit alors les choses en main et monta une expédition dans le but de résoudre cette énigme. Il prit quelques hommes avec lui, monta dans une barque et partit en direction de l’origine du brouillard. Plus ils avançaient, plus le nuage devenait lourd et humide.
Lire plus

Nos prédéfinis !

Les RPs libres

20/02/2017 — Loki Laufeyson cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
17/02/2017 — Sherlock Holmes cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
13/02/2017 — Jay Gatsby cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
12/02/2017 — Lucien Bonaparte cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
02/12/2016 — Victor Frankenstein cherche toujours des partenaires rp ! Plus d'infos par ici.
08/02/2017 — Iracebeth Heart cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.

Top-sites

Membre du mois ♥

Ce mois-ci, on fait des gros bisous à Snow qui est notre membre du mois ! Merci pour ton activité et ton implication pour le forum, ça fait toujours chaud au coeur d'être soutenu ♥

©linus pour Epicode
En bref


Partagez | 
 

 Antonio Lucio Vivaldi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The crown of Pandore
The telling one
Origines : L'imagination
MessageSujet: Antonio Lucio Vivaldi   Dim 12 Juil - 15:48



Antonio Lucio Vivaldi
Informations

Je me nomme Antonio Lucio Vivaldi. Je suis mort le 28 juillet 1741 et il semblerait que je fasse partie des Compositeurs. Je suis l'auteur de Quatre Saisons et de nombreuses autres œuvres instrumentales. Je suis apparu à Pandore depuis le 1er Avril et j'exerce désormais la profession de réceptionniste à l'hôpital Ave Maria. Cela me permet de vivre moyennement. Pour me représenter, j'ai choisi Allen Walker de D-Grey Man.

Notes de l'auteur

Avatar et métier non négociable à cause des liens. Cependant les liens eux sont totalement modifiables !
Caractère

ϟ Orgueilleux
ϟ Proche de son argent
ϟ Pourvu d'une patience légendaire
ϟ Souffre notamment d'asthme et de crises d'angoisse
ϟ Sociable
ϟ Têtu
ϟ Épicurien
ϟ Rêveur
ϟ Croyant mais pas spécialement pratiquant. Il s'en excuse en prétendant qu'il y a bien trop de courants d'air dans les églises pour sa santé.

Histoire

■ Vivaldi est né à Venise dans une grande fratrie de huit enfants, dont deux moururent en bas âge. Il fut baptisé d'urgence le jour même de sa naissance sans que la raison exacte soit connue. Les deux explications possibles sont qu'un tremblement de terre aurait eu lieu le jour même ou que sa venue au monde se soit révélée plus dangereuse pour le nourrisson que prévu. On a craint directement pour sa vie.

■ Son père était barbier, mais avait pris l'habitude de jouer du violon pour divertir ses clients. Il était si doué qu'il abandonna sa carrière pour se lancer dans la musique et fut rapidement accepté comme violoniste à la Basilique Saint-Marc. C'est lui qui apprit le violon à Antonio, et même s'il tenta de forcer son fils à devenir prêtre, il le supporta dans son choix d'être musicien comme lui tout le restant de sa vie, l'accompagna régulièrement lors de ses voyages et lui ouvrit certaines portes, notamment dans le milieu de l'Opéra

■ Sa popularité éclata tout d'abord à Venise pour se répandre en Europe. Si la musique italienne était fort appréciée de ce temps, Antonio voyagea énormément. Il joua pour des rois étrangers, parvint à s'approcher des bonnes personnes pour publier et répandre ses œuvres. Il traversa l'Europe une bonne vingtaine d'année avant de revenir en Italie et surtout dans sa ville natale.

■ Malgré son activité débordante qui lui permettait de se vanter "de composer un concerto, avec toutes ses parties, plus promptement qu’un copiste ne le pourrait copier", la santé du compositeur restait un problème pour lui. Asthmatique et plutôt chétif, il consultait régulièrement des médecins sans pour autant que le virtuose ne ralentisse son rythme prolifique. Sa nervosité constante et ses crises d'angoisse n'arrangeaient rien.

■ Le besoin d'indépendance de Vivaldi fut probablement ce qui l'empêcha de vivre financièrement de manière stable. Il voulait à tout prix payer pour les opéras qu'il montait, et certains d'entre eux ne rencontrèrent aucun succès, un autre ne fut même jamais joué. Le style d'Opéra à la vénitienne qu'il avait popularisé se retrouva démodé dans son pays, supplanté par l'Opéra napolitain. Il s'en alla à Vienne, mais alors qu'il devait participer à une saison d'opéras, l'Empereur mourut, chose qui signifiait l'interdiction de représentations pour cause de deuil. Il décède l'année suivante dans la pauvreté et la solitude. La cité des Doges apprit sa mort deux mois plus tard où elle fut accueillie dans l'indifférence générale.

■ Lorsqu'il s'est réveillé à Pandore, Vivaldi a directement pris l'habitude de camper chez le médecin. D'une constitution toujours aussi fragile, il a eu la chance de récupérer un travail à l'hôpital où il est toujours proche du corps médical en cas de pépin... il aurait cependant nettement préféré pouvoir continuer à vivre de sa musique, même si cela signifiait vivre de façon plus précaire encore... ce qui ne l'empêche pas de continuer à composer même au boulot ! Néanmoins, il est plutôt vexé qu'on utilise ses œuvres comme musique d'attente ou d'ascenseur, même s'il reconnaît que les systèmes portables pour écouter de la musique partout sont vraiment pratiques.

Liens


Jean-Baptiste Lully – Hate you S'il lui arrive d'écouter la musique de son confrère, Vivaldi ne supporte pas l'humain qui se cache derrière le génie musical même s'il ne le hait pas pour la cause. L'hypocondriaque a tendance à prendre d'assaut le bureau du réceptionniste et devenir un véritable moulin à parole... Pouvez-vous seulement imaginer à quel point c'est frustrant d'avoir une santé si fragile et d'affronter quelqu'un qui aime s'inventer des problèmes ? Quelqu'un qui OUBLIE la pathologie pour laquelle il est venu au départ et s'en va comme si de rien était ? Lully a bien de la chance qu'Antonio soit une crème tout juste capable de lui asséner des coups de classeur.


John H. Watson – The boss "Tu veux vraiment que je te fasse une carte de fidélité, n'est-ce pas ?" Une phrase lancée dont Antonio doutait de la gentillesse au départ. Il a directement compris que John croyait au départ que le compositeur était hypocondriaque ou qu'il le faisait exprès... mais au fur et à mesure, le médecin a réalisé que le problème venait directement du corps de celui qui devint alors son protégé. Afin qu'il ait toujours des personnes compétentes à ses côtés en cas de problème, Watson a donc insisté fortement pour trouver un travail à Vivaldi au sein de l'hôpital. Il est extrêmement reconnaissant au rosé qui court toujours pour le secourir... que ce soit parce qu'il est malade ou parce qu'un visiteur l'importune.



Anviree pour Dark and Cold


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkandcold.forumactif.org
 

Antonio Lucio Vivaldi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» San Antonio SPURS
» San Antonio SPURS
» San Antonio Spurs Market
» Antonio Ladrillo
» Antonio Catanzaro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark And Cold :: the adventure starts here :: The main characters ϟ Prédéfinis & scénarii :: Prédéfinis :: Compositeurs-