Chastiefol fol fol. [Terminée...Je crois.]
RSS
RSS

Intrigue n°2

A new beginning

Un brouillard sombre. Épais. Nul n’avait jamais vu cela à Pandore. Il entourait toute la ville, si profond que n’importe qui aurait pu s’en saisir à mains nues. Les questions se multipliaient, les habitants étaient inquiets, et certains commençaient même à se demander s’il ne s’agissait pas là d’une malédiction venue s’abattre sur la ville. Un jeune homme, particulièrement intrigué par ce mystère, prit alors les choses en main et monta une expédition dans le but de résoudre cette énigme. Il prit quelques hommes avec lui, monta dans une barque et partit en direction de l’origine du brouillard. Plus ils avançaient, plus le nuage devenait lourd et humide.
Lire plus

Nos prédéfinis !

Les RPs libres

20/02/2017 — Loki Laufeyson cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
17/02/2017 — Sherlock Holmes cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
13/02/2017 — Jay Gatsby cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
12/02/2017 — Lucien Bonaparte cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
02/12/2016 — Victor Frankenstein cherche toujours des partenaires rp ! Plus d'infos par ici.
08/02/2017 — Iracebeth Heart cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.

Top-sites

Membre du mois ♥

Ce mois-ci, on fait des gros bisous à Snow qui est notre membre du mois ! Merci pour ton activité et ton implication pour le forum, ça fait toujours chaud au coeur d'être soutenu ♥

©linus pour Epicode
En bref


Partagez | 
 

 Chastiefol fol fol. [Terminée...Je crois.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Coupe-papier et Papercut
Origines : Mythologie Celtique
Profession : Procureur.
MessageSujet: Chastiefol fol fol. [Terminée...Je crois.]   Ven 28 Oct - 17:09


storybooks
and
fairytails


* * *

nom ; Aucun
prénom(s) ; Excalibur, L’épée de Nuada, Caladbolg, Chastiefol…Excalibur suffira.
date création ; Premier siècle avant J-C environ.
groupe ; Indépendant. Et fier de l’être !
oeuvre ; Mythologie Celtique Irlandaise.
ancienneté ; Il y a quatre ans. Environ.
métier ; Procureur, plus ou moins corruptible..
statut ; Riche. Oh que oui, nom d’un chien. Ca paye d’être une ordure.
avatar ; Claire Stanfield-Baccano.

we're all mad here

* * *

Tu peux m’appeler Nobody Smile. J'ai dix-sept ans, bientôt dix-huit et je rp depuis deux…trois…quatre ans ? Je ne sais plus…. J'ai trouvé le forum sur le net. Ca risquait pas dans un livre... et je trouve que c’est beau, c’est bon, c’est fin, ça se mange sans faim. J'aimerais rajouter que je ne souris jamais. Juré..

© Y A M ▬

Chastiefol fol fol
Peut-on vraiment dire qu’Excalibur a changé ? Qu’il a évolué ?

Non. Faut dire, de la part d’un truc qui de base est plus solide et figé qu’un rocher (et l’histoire l’approuve), fallait s’y attendre.

C’est juste qu’avant, il n’avait pas la parole. Et on avoue, qu’on aurait préféré que ça reste ainsi.

Cette épée, est une plaie ouverte. Une saleté de couperet bavant sa haine à l’humanité. De sa qualité d’épée, il a absolument tout gardé, sauf les qualités justement. La langue âpre, le caractère colérique et déprimant. Inflexible et sans gêne, c’est un homme plein de rancune. Une vieille arme usée, ne sachant quoi faire de ses dix doigts. Il a une pensée rapide, incertaine. C’est un sentimental qui se laisse aller à chacune de ses humeurs. Il saute sur ses pieds pour un mot de trop, insulte pour un mauvais ressentit, tremble pour un rien. Comme dans l’impossibilité de se tenir. Il ne s’arrête qu’une fois à bout de souffle.

C’est un cheval au galop, complétement aveugle. Tout simplement, à fleur de peau, hyper-sensible. Perdu et envahit par ses émotions. Intériorisé trop longtemps, c’est une parfaite cocotte-minute.

Ouais, pas le portrait le plus flatteur du monde. Mais il faut dire, ce qu’il faut dire.

Malgré cette rage, il reste avare de démonstration, à contrario de ses impulsions. C’est un esprit contrarié. Il se montre sans cesse souriant, agréable. Il est sincère et même un peu bonne poire. Sacré personnage, il passe de la joie aux larmes en quelques secondes. Il cache sa haine derrière un calme serein et grince des dents tout en complimentant les autres. Agréable personnage, une fois calme et détendu, il semble presque alors, endormit dans une certaine timidité cachée.

C’est un lunatique, cet Excalibur. Lunatique et perturbée. Il est plein de tic et de tocs. Passablement insomniaque, c’est un homme nerveux et névrosé. Grand peureux des insectes et des germes, il les supporte avec une certaine crainte et beaucoup de dégoût. Il a une sainte horreur des contacts et refuse qu’on le touche. Il porte sans cesse des gants en similicuir et emporte avec lui nombres de lingettes nettoyantes et de lotions désinfectantes.  Chaque semaine, il brûle ou jette les gants et vêtements trop usés qu’il possède, puis les changent par des neufs.

Son appartement est un fouillis bienheureux d’objets en vitrines, sans un gramme de poussière nulle part. Ses mains sont couvertes de cicatrices, de brûlures, griffures, dû au fait qu’il les lave sans cesse. Il prend parfois plus de cinq douches par jour et passe ensuite ses nuits à laver le carrelage de sa cuisine.

Un vrai détraqué du nettoyage. Un vrai détraqué tout court.

Non, la seule chose qu’il supporte sans peine, bien qu’il sache à quel point cela est mauvais, c’est le sang.

Surement le fait d’en avoir été recouvert tellement de fois.

Mais d’un autre côté, Excalibur a gardé et acquis certaines capacités en arrivant à Pandore. Déjà, une certaine fermeté dans ses décisions. Que cela soit bon ou mauvais, quand il choisit d’agir, il ne change que rarement d’avis. Et cette force de choix, est appuyée chez lui par sa capacité à sentir les émotions des autres. Excalibur était une épée ayant servi le bien. Une épée purifiant le mal. De ce fait, il a toujours eu le don de ressentir les intentions des Hommes, de part un simple contact. Il se fit énormément à cet instinct naturel qu’il possède depuis toujours.

Bon. Jusque-là, on obscurcit le tableau, certes. L’ancienne arme de guerre, a aussi ses p’tits coups de cœur. Notamment les animaux. C’est fou, mais il les adore. Il fond comme neige au soleil, face à n’importe quelle créature à plumes,  à écailles ou à fourrure. Allez savoir pourquoi. Depuis son arrivé à Pandore, il voue également une passion à la lecture. Les contes, les romans, les pièces de théâtre, les légendes… Tout l’intéresse. Pour lui, Pandore ressemble parfois à un gigantesque parc d’attraction. Et plus que tout le reste, il aime les armes blanches. Il en fait collection, leur vouant un respect infini, tout humain et leur parlant comme à des pairs. Certainement une vieille réminiscence de son passé. Par contre, il a une sainte horreur, des épées qui se sont réincarnés à Pandore. Une sorte de rivalité point alors dans sa gorge et il se montre d’une jalousie excessive. Bref, l’envie de croiser le fer existe encore chez lui.

Et en parlant de fer, il y a quelques personnes qui risquent fortement de revoir le sien. Car si l’ancienne épée est si hargneuse, ce n’est pas pour rien. Il voue une profonde haine pour les personnes l’ayant manipulé dans le passé. Merlin en premier lieu. Il s’est juré de faire subir l’enfer à celui qui l’a emprisonné dans la pierre. Puis, Viviane. La dame du lac. Elle l’a enfermé dans les eaux froides d’un lac. Chez lui, ces deux personnes sont un sujet très sensible et aujourd’hui encore, il court après leurs morts.

Mais ça, avant, quand il était une épée… Tout le monde s’en foutait.

C’était peut-être mieux, d’ailleurs. Car Excalibur possédant maintenant un corps, il aime s’en servir de toutes les façons possibles. Et tout d’abord, en ouvrant sa bouche pour parler. Parler longtemps. Bien trop longtemps.

Mais il faut dire, au moins, quand il parle on peut l’admirer. Car la lame merveilleuse qu’il était, s’est changée en un homme tout aussi superbe. Jeune homme mince aux traits anguleux, sa vision n’inspire clairement pas le dégout. Élancé, tous ses mouvements sont fluides et empreint d’une noblesse ancienne, dépassé et presque démodée. Mais pas encore si désuète et lui conférant un certain charme. Sa peau très claire, ne souffre d’aucune imperfection, d’aucune trace ou tache de naissance. Souple, douce, elle traduit l’ancienne perfection du fil d’acier qu’il était auparavant. Son port droit, l’agilité de ses longs doigts et l’élasticité de ses membres hyperlax, rajoutent à sa stature. Ce corps déjà élégant, est ponctué de deux yeux à l’étrange couleur ocre, tournant rougeoyant une fois sous la lumière. Ocre et rouge semble les couleurs qui prédominent ce nouveau corps humain. Car ses cheveux, agencés dans un fouillis esthétique, arborent cette prédominance feu et sang.

Vieux restes indélébiles des vies prises.

Portant des vêtements aussi divers et variés les uns que les autres, la préférence sera cependant donnée la plupart du temps à un style assez mondain. Entre veston, cravate et chemise, il est aussi possible de le voir dans une tenue plus décontracté. Mais jamais sans un bon imper. Ou un trench. Au choix.

Excalibur, la brillante. Excalibur, la reluisante. Exalibur, la puissante. Exalibur, la parfaite.

Ha !

Des tas de mots. En vrac. Sans aucun sens. Vraiment.

On m’appelait de bien des façons, avant. Et même aujourd’hui, on continue. La légende est perpétuelle. A mon grand dam.

Un bout de ferraille, reste un bout de ferraille. Aussi grandiose soit-il. Je dirais, ça doit être ça mon malheur. Si j’avais été humain, Excalibur aurait été un grand homme. L’équivalent d’un Dieu. A la place, j’ai été tenue dans les mains gantées et moites de Rois que jamais je n’aurais voulu connaître.

Alors que des dieux, j’aurais peut-être même pu en tuer.

Moi, l’épée de Nuada, le Roi des Dieux Celtiques. L’épée arc-en-ciel, capable de raser des collines entières. Moi qui étais si tranchante, que les chairs de mes ennemis, s’ouvraient d’elle-même pour accueillir mon fil.

Beau pédigrée, non ? J’aurais mérité d’avoir ma propre volonté. Je le maintien.

En fait, pour être franc, je n’ai jamais digéré d’avoir été offert aux Humains. A la Tribu de Dana. Ils ne méritaient pas de tenir ma garde. Ni même de poser un œil sur moi.

Mais, au départ, quand Nuada me tenait encore entre ses mains vides de sang, tout était différent. J’étais une arme ! Une arme de guerre, sans but. Sans autre besoin, que celui d’avoir un fourreau pour me reposer et des bras pour me tenir. Je n’avais ni yeux pour voir, ni oreilles pour entendre.

Je n’étais vraiment, qu’un bout de métal. Précieux, coupant, mortel. Mais un bout de métal. Tenu par des hommes ou par des dieux, quelle importance alors ?

Quand j’ai été cédé, artefact sans prix, j’y ai même cru. J’ai cru que, perdant le dieu qui avait jadis usé mon tranchant, j’allais trouver quelqu’un d’équivalent pour m’utiliser. Après tout, je pouvais les sentir. Les intentions de mes porteurs.

On m’a donné tellement de nom, que je ne saurais plus lequel est le plus véritable. Quand j’étais entre les mains de Fergus Mac Roeg, le Roi d’Ulster, j’étais Caladbolg. Et que tous les dieux le sache, que je l’ai regretté ! Oui, cet être était un géant, un combattant hors-pair. Rien à redire là-dessus. Mais c’était aussi la créature le plus hideuse et dégoutante que je n’eus jamais rencontré. Si j’avais été humain, il m’aurait fait vomir. Je ne compte plus les fois où il m’a salit de ses mains crasseuses.

Si j’avais été l’épée Vorpaline, je l’aurais écorché vif !

Mais bien sûr, Excalibur, on s’en fiche de ce qu’elle veut. Par contre, tout le monde la veut.

Enfin, je veux bien les comprendre. Briller d’une aura blanche et faire des arcs-en-ciel, c’est pas la chose la plus diabolique au monde. Mais tout de même.

J’ai vécu quelques années entre ses mains. Avant que ce crétin, ne finisse assassiné. Pour mon plus grand bonheur, sur le moment.

Intérieurement, je jubilais. Pour moi, c’était vraiment une bonne nouvelle. Si j’avais su, que j’allais tomber sur pire…

Les ennuis, ils sont venu ensuite. Après quelques générations de tueries.

Quand ce foutu voleur d’enchanteur à décider de m’utiliser.

Quand ce foutu magicien, a décidé de me planter dans la pierre. Et là, je dois bien vous avouer, que j’ai été tenu en échec. Combien de temps ? Plusieurs années. En fait, le temps que ce petit gamin, Arthur Pan dragon, décide de me sortir du pétrin.

Plusieurs années, coupées du monde. Seul. Sans un bruit, sans un contact. Juste, parfois, la vague moiteur appartenant à la paume d’un ignorant. J’ai eu le temps de ronger mon frein. De perdre notion de temps et d’espace.

J’ai même cru que la pierre allait finir par ronger ma lame. J’ai un moment crû, que j’étais devenu une pierre.

Qui a dit qu’une épée devait être patiente ? J’étais faite pour tuer et régner, il m’a coincé dans une roche fendue ! Une prison. Voilà ou j’étais. Dans une prison.

Je me souviens parfaitement de la douce pensée qui alors, était la seule à me faire tenir. Plus que les hurlements. Plus que la rage. C’était l’idée qu’un jour, moi aussi je lui foutrais la tête dans une pierre.

En tout cas, quand j’ai senti ma lame glisser le long du rocher et sortir à l’air libre, je baignais dans le bonheur.

Et je dois bien vous avouer, que ma relation avec Arthur fut alors des plus agréables. Il me traitait bien, me faisait faire mon boulot. Et surtout, il me rendait les hommages dû à ma condition. Il me soulevait en lumière et faisait de moi l’objet de tous les désirs des hommes.

Et c’était drôle, tellement drôle, d’amener ces vivants à leur perte ! Leur avarice crevait le plafond et je m’en nourrissais comme du plus délicieux des nectars. Entre les mains d’Arthur, j’avais ce dont j’avais toujours rêvé. Le pouvoir. Total. Sans moi, cet homme n’était rien. Avec mon aide, il a réunifié et pacifié les deux Bretagne. Même s’il aurait pu faire bien mieux. Un monde sous son contrôle total, lui ayant parfois effleuré l’esprit, encouragé par ma présence.

Les hommes m’ont toujours associé au bien. Je devais être le seul, à penser le contraire.

Mais les hommes sont faibles. Bête. Et mortel.

A la mort d’Arthur… On m’a pris, moi et mon fourreau. Et on m’a jeté au fond d’un lac. Et Viviane, m’a scellé dans ces eaux.

J’ai passé, des centenaires dans le froid. J’ai passé des siècles, plongé dans les profondeurs, envahit par la mousse et les déchets. Vide, seul, à hurler à l’intérieur du fer. Sans que personne ne m’entende. Sans que personne, cette fois, ne me retire de la pierre.

Ça faisait mal.

Et vous savez quoi ?

Au fond de ce lac, j’y suis resté.

« Coupe, tranche. Coupe, tranche, dort.
C’est bien mon ami. Dort, paisible, dans les eaux du lacs. Et ne te réveille jamais. »


Pourtant, j’ai ouvert les yeux. A Pandore.

Je ne savais rien faire. Ni marcher, ni parler. J’ai tout appris sur le tas. J’ai pourri la vie de pas mal de monde. Mon fond bancaire, avec l’évolution de mon métier de Procureur, a commencé à se remplir. J'vous passe les détails. L’argent et le pouvoir. Bah. Cela pourrait ne pas me servir à grand-chose, sur le principe.

Mais tout ça, à un but.

De un, mon amusement. De deux, la certitude que si mes bourreaux reviennent d’entre les mondes, je le saurais très vite. Et qu’ils n’y survivront pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Don't touch me !
Origines : Françaises.
Profession : Botaniste - Dessinateur de yaoï
MessageSujet: Re: Chastiefol fol fol. [Terminée...Je crois.]   Ven 28 Oct - 17:15

Heeeeeeeeeeey bienvenue parmi nous ! Très trèèèès bon choix de personnage (qui me fait amèrement regretter de ne plus avoir mon Merlin), j'approuve totalement 8D ! Et une fiche ninja en plus, qu du bonheur ;o; ♥ ! Tu nous combles de joie !

Super avatar aussi, et damn quel métier, c'est vachement original, je suis conquise !

Bon courage de pour ta fiche, le staff est à ta disposition si tu as des questions ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ElementaryYuki/
avatar
Very Insane Person
Origines : Alice au pays des Merveilles de Lewis Carroll
Profession : Propriétaire du salon de thé | Chapelier-Couturier
MessageSujet: Re: Chastiefol fol fol. [Terminée...Je crois.]   Ven 28 Oct - 18:05

Bienvenue toi ! Tu n'imagines même pas à quel point j'ai adoré ta fiche. D'ailleurs j'attends juste l'avatar pour te valider, je fais de mon mieux pour lutter contre la hype. Un procureur corrompu au tempérament de feu qui lutte vaillament contre les microbes à grand coup de serpillière, ça me vend grave du rêve comme on dit dans le milieu ♥

Du coup, je regrette que Vorpaline ait quitté le forum, parce que j'aurais aimé voir ce que ça aurait donné Excalibur rencontrant une autre épée.

J'ai aussi profité de l'occasion pour envoyer à Zola d'amour tous les passages parlant chaleureusement de son Myrddin. C'était hilarant d'ailleurs. Son envie de recréer le perso vient de lui passer en mode montagnes russes xD L'update par rapport au post d'avant, c'est qu'elle regrette MOINS D'UN COUP. OULALA COMME C'EST BIZARRE.

_________________
« We paint white roses red, each shade from a different person's head »

Cheshire Cat sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Coupe-papier et Papercut
Origines : Mythologie Celtique
Profession : Procureur.
MessageSujet: Re: Chastiefol fol fol. [Terminée...Je crois.]   Ven 28 Oct - 18:11

Haha ! Merci beaucoup pour votre chaleureux accueil ! =D

J'suis heureux que cette fiche vous ait plut. Et oui, ma p'tite épée a pas très très bien vu le fait de se faire planter dans un rocher ! Que voulez-vous, elle à ses humeurs... x)

En tout cas, voila mon avatar en place !

Merci encore de votre accueil ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Very Insane Person
Origines : Alice au pays des Merveilles de Lewis Carroll
Profession : Propriétaire du salon de thé | Chapelier-Couturier
MessageSujet: Re: Chastiefol fol fol. [Terminée...Je crois.]   Ven 28 Oct - 20:28



Félicitation, tu es validé

Désolé, c'était très l'appel des tortellini. Je ne peux génétiquement pas y résister, tsk.

Comme promis, voici la divine validation ! Je ne vais pas répéter ce que j'ai déjà dit, parce que j'essaie de moins radoter ces temps-ci.

J'adore le ton de ta fiche qui est posé dès la partie caractère, avec les piques lancées envers ton propre personnage. Tout ce côté très axé sur de l'humour à base d'autodérision, c'est ma cam. J'ai réellement été emballée par le portrait qui est excessivement original. Il est complet, présentant aussi bien ses qualités et ses défauts que ses petites manies. J'ai souvent l'impression que ce dernier point est oublié sur la plupart des fiches alors qu'il fait pourtant toute la différence entre un personnage commun et un personnage qui donne envie d'avoir envie de lire tout ses rp. Dans ton cas, ça le rend d'autant plus humain, ce qui tranche avec son ancien statut d'épée. (Oui je suis drôle, c'était intentionnel fufufu *sors*) Puis c'est tellement chou de taper la discussion avec ses copines n'épées. C'est un peu comme une dinette pour grand garçon

L'histoire est prometteuse. On voit clairement sa transition entre l'avant Pandore et sa situation actuelle. C'est simple, mais efficace. On apprend quel est son but, surtout pourquoi il amasse autant d'argent (Je ne juge pas, je joue les riches corrompus également ) et on se demande comment il va évoluer par la suite. Autant s'il trouve les vilains qui se sont amusés à le sceller que s'ils ne les croisent jamais.

Encore bienvenue chez nous. J'espère que tu t'amuseras bien dans le coin et que tu me laisseras t'emprunter tes amies quand je m'ennuie ♥


____________________________________________________________

Félicitation jeune padawan, tu es désormais validé ! Maintenant que tu as accompli la dure tâche qu'était de remplir ta fiche, tu vas pouvoir te rendre ICI pour te faire quelques amis. Si tu ne veux pas dormir dans la rue, je te conseille également de te rendre LA pour remplir un formulaire et obtenir un logement. De même si tu veux un joli rang sous ton pseudo, tu peux venir en réclamer un à CET ENDROIT. Et le plus important, n'oublie pas de recenser ton choix de personnage LA et son métier PAR ICI.

Si tu n'as pas bien saisi l'univers de Pandore, tu peux également envoyer un MP aux membres du staff pour leur poser une question ou tout simplement aller lire quelques informations dans la SECTION ANNEXE.

© Halloween

_________________
« We paint white roses red, each shade from a different person's head »

Cheshire Cat sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chastiefol fol fol. [Terminée...Je crois.]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chastiefol fol fol. [Terminée...Je crois.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rivaille Levi [Terminé. Enfin... je crois]
» Katherine Jackson [Terminé :D (je crois. ...)]
» Présentation Nuage de Saphir - terminée [je crois]
» " Non je ne crois plus en rien, c'est une histoire de destin." { fiche terminée} (me revoilà ♥)
» Reshiram l'ange céleste :P Je m'y crois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark And Cold :: the adventure starts here :: The introduction ϟ Présentations :: Les œuvres publiées-