PERSÉPHONE ou le plaisir d'avoir la paix ● [FINIE]
RSS
RSS

Intrigue n°2

A new beginning

Un brouillard sombre. Épais. Nul n’avait jamais vu cela à Pandore. Il entourait toute la ville, si profond que n’importe qui aurait pu s’en saisir à mains nues. Les questions se multipliaient, les habitants étaient inquiets, et certains commençaient même à se demander s’il ne s’agissait pas là d’une malédiction venue s’abattre sur la ville. Un jeune homme, particulièrement intrigué par ce mystère, prit alors les choses en main et monta une expédition dans le but de résoudre cette énigme. Il prit quelques hommes avec lui, monta dans une barque et partit en direction de l’origine du brouillard. Plus ils avançaient, plus le nuage devenait lourd et humide.
Lire plus

Nos prédéfinis !

Les RPs libres

20/02/2017 — Loki Laufeyson cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
17/02/2017 — Sherlock Holmes cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
13/02/2017 — Jay Gatsby cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
12/02/2017 — Lucien Bonaparte cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
02/12/2016 — Victor Frankenstein cherche toujours des partenaires rp ! Plus d'infos par ici.
08/02/2017 — Iracebeth Heart cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.

Top-sites

Membre du mois ♥

Ce mois-ci, on fait des gros bisous à Snow qui est notre membre du mois ! Merci pour ton activité et ton implication pour le forum, ça fait toujours chaud au coeur d'être soutenu ♥

©linus pour Epicode
En bref


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 PERSÉPHONE ou le plaisir d'avoir la paix ● [FINIE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: PERSÉPHONE ou le plaisir d'avoir la paix ● [FINIE]   Mar 15 Mar - 0:37


storybooks
and
fairytails


* * *

prénom(s) ; Perséphone, Coré, Prosperine
date création ; VIIIe siècle avant J.-C
groupe ; indépendant
oeuvre ; mythologique grec et romaine
ancienneté ; arrivée il y a presque 5 ans
métier ; artiste de rue et fleuriste du dimanche (avec option clown et conteur à l'hôpital)
statut ; pauvre
avatar ; fraude de andrahilde

je vais tout casser

* * *

bonsoir, moi c'est yain. J'ai 16 ans et je rp depuis environs cinq ans. j'ai trouvé le forum sur un top et je suis radicalement tombée amoureuse du contexte, c'est dommage qu'il ne soit réservé qu'à la "communauté" yaoi. en tout cas je suis contente de cette jolie trouvaille et j'espère sincèrement retrouver un peu le goût du rp.

© Y A M ▬

amourrons nous
Perséphone, cette poupée aux traits délicats que s’arrachèrent comme deux enfants capricieux une mère étouffante et un mari haïssable. Les mythes ne sont que des mythes et nous sommes dans une nouvelle réalité : il est temps d’ouvrir les yeux et de découvrir la vérité. Perséphone, ô belle parmis les belles, dévoileras-tu pour nos beaux yeux la couleur de ton âme ? • joviale ϟ indépendante ϟ fumeuse invétérée ϟ joueuse ϟ la langue acérée ϟ vive ϟ affection du beau ϟ égoïste ϟ souriante ϟ fière ϟ présomptueuse ϟ flexible par bien des manières ϟ capricieuse ϟ volage ϟ égocentrique ϟ coquette ϟ toujours le dernier mot ϟ connasse ϟ pouffe même ϟ et chieuse ϟ amoureuse inconditionnelle des fleurs


Boom. Et la voilà quelqu’un d’autre. À qui appartient ce visage, ces mains, ce corps. Perséphone se serait envolée ? Non. Elle est toujours là, troublée mais bien présente. Et ses yeux jaunes observent, incrédules, la clé de sa liberté que dessine son reflet. • Grand, solide, le corps travaillé et les articulations saillantes sous sa peau basanée. S’attarder sur les marques indélébiles de son corps lui procure un trop grand plaisir, on ne les compte plus, bien que lui les connait par coeur.  La carrure est masculine, droite de la tête jusqu’aux talons, le torse bombé, les fesses fermes et cette incorrigible moue sur les lèvres. Elles sont tantôt roses, parfois violacées, caressées par un bouc sombre et consciencieusement taillé qui encadre son visage carré en allongeant un peu son menton. La pilosité est devenue plus que vivable : visage, bras, mains, torse, jambes, tout y passe avec justesse, entre l’ours et le singe. Le nez est épais, large, épargné par les élans artistiques que Perséphone s’amuse à vivre à même la peau, parfois on y remarque les rougeurs de quelques lunettes posées trop longtemps. Ses yeux jaunes sont en amande, surplombés de sourcils fournis, délicatement étreints par les ombres bleutées de ses cernes, la fatigue marque fréquemment son visage, lui rappelant avec ironie que le divin quitta son corps il y a maintenant quelques années. Des cheveux corbeaux enlassent sa figure insolente, caressant les joues caramels de mèches folles qui cherchent sans cesse leur place, aidées de doigts carrés, écorchés et quoi que la terre s’y coince de temps en temps, la manucure est toujours soignée.
 Bien qu’il ne parait pas si propre sur lui, Perséphone soigne son apparence avec une attention pourtant indéniable, le moindre de ses vêtements est choisi avec soin pour constituer un style bohème dans lequel il se sent à l’aise. Il travaille à paraître moins effrayant, c’est dans un projet de meilleure intégration dans la société.  
Fruit d'une passion divine, c'est dans les bras bienveillant de la Sicile que Perséphone s'épanouit entre les nymphes océanides et sa matrone, Demeter déesse mère de l'agriculture et de l'abondance. Mais fatum veillait sur son destin d'un oeil attentif. Il suffit d'un peu d'insouciance et d'une délicate fleure blanche pour sentir les bras de la Mort se refermer sur elle. Le froid la pénétra comme une morsure, emprisonnant son corps. Neuf jours et neuf nuits de folie furent imposés parmi les mortels, tandis que Demeter perdait la raison, noyée dans le chagrin de ne pas savoir où sa si désirée fille se trouvait. Enfin, Hélios, agacé, se charge de dénoncer l'auteur de cet infâme enlèvement. C'est Hadès, le terrible, dont la passion n'a d'égal que son égo. Farouche, il refuse à cette mère son enfant. Le temps d'un accord divin que le roi des dieux s'entête à ne pas prendre, Perséphone croque la grenade qui scelle son avenir. Six pépins du fruit des enfers : la nouvelle reine sera partagée selon les caprices de l'un et l'autre, six mois aux côtés de son époux, six autres sur Terre sous le nom de Coré.

  Les légendes sont bien belles et souvent ces pauvres mortels durent s'en contenter. Du haut de ton trône de flammes, tu ne faisais que les observer avec ennuie, leur stupidité ne t'inspirant que mépris et sévérité. Dévouée que tu étais, tu restais juste et inflexible, fidèle à ton rôle, fidèle à ton époux. Où était l'issue de cette vie sans saveur, toi divinité immortelle vouée à l'éternelle mise à mort de ton être. Tes désirs n'avaient pas leur place dans ton histoire, trois des douze dieux de l'Olympe l'écrivaient déjà à ta place. Innocente, ignorante, tu les avais regardés, timidement, effrayée. Pas besoin d'acquiescer, ton avis importait peu. Ne voulant qu'une narcisse, tu étais devenue le jouet de deux enfants dont les querelles absurdes ruinaient doucement mais sûrement le cour de ta vie. 

  Demeter, insatisfaite de cette victoire amputée, estima qu'il était temps pour l'enfant d'être femme, assez des balades en Sicile et des cueillettes dans la forêt, il était l'heure du blé et du renouveau que tu incarnais, l'Olympe et son hypocrisie étaient insupportables et même les offrandes ne savaient te donner goût à ton existence. Six mois passés, il était temps pour les terriens d'enterrer le blé, tu reprenais alors ton second rôle, ou bien était-ce le premier ? Qu'importe, il te fallait alors retrouver le siège glacé des enfers et incarner la plus sublime des oeuvres d'art de ton roi. Le regard droit, tête haute et jugement inflexible, tel était le rôle de reine que tu endossais sans broncher.
  Ni l'impertinence de Pirithoos, ni ta passion pour ce traitre d'Adonis surent t'occuper assez longtemps et plus que ton jardin précieux, ta satisfaction ne se trouvait que dans les tourments que tu provoquais aux amours de ton mari. De la passion dont ce dernier était tant épris à ton égard, il ne restait que cendres et poussières si bien que tu finis même par te demander pourquoi diable il s'entêtait à te garder ici.

 Mais lui-même se lassa, des siècles et des siècles plus tard, alors que l'ennuie s'amplifiait quand leur existence s'amenuisait, disparaissant peu à peu de l'esprit de l'Homme puis de l'Univers. Aux enfers grecs et romains s'opposait désormais l'Enfer de Lucifer et vint le jour où Hadès disparut. Perséphone, car cette seule identité subsistait encore à l'oublie, tu gardas longtemps les enfers, seule. Ta demeure. Est venu le temps de la fatigue, tu t'essouffles et quand enfin fatum t'offre  le repos tandis que Morphée lui-même vient t'envelopper dans ses bras chauds. Tout s'arrêta.

Bienvenue à Pandore, cette vie qui t'es offerte, elle n'est désormais qu'à toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Doctor with a shotgun
Origines : Sherlock Holmes - Arthur Conan Doyle
Profession : Doctor
MessageSujet: Re: PERSÉPHONE ou le plaisir d'avoir la paix ● [FINIE]   Mar 15 Mar - 0:44

Hey hey hey bienvenue ! Contente que tu aies rejoins nos rangs !

Deux petites précisions cependant ! Le forum n'est pas fermé qu'aux yaoïste, la preuve, nous avons 4 personnes qui n'en font pas, ce qui fait que tous les rps yaoï sont en [EXPLICIT] pour que les non-yaoïste puissent les éviter ~

Ensuite, la date de création. Ça doit pas être ça... XD ! Dans sa fiche de prédéfini, Hadès à stipulé "VIIIe siècle avant J.-C" du coup il faudrait que tu remplaces par ça ^^ !

Sinon rien à dire, hâte de voir la fin de cette fifiche et crois moi on va vite te valider (après validation de Hadès bien sûr) vite o/ ! N'hésite pas à MP un membre du staff si y'a le moindre soucis, et n'hésite pas à MP Hadès si t'as une question à propos de Percy-chou !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: PERSÉPHONE ou le plaisir d'avoir la paix ● [FINIE]   Mar 15 Mar - 0:56

ah, c'est que j'ai pas vu le moindre personnage féminin en fait. c'est surtout ça que je voulais souligner. :v
en tout cas merci pour l'accueil et j'ai modifié pour la date de création, je suis juste partie du principe que la mythologique grec c'est comme Jésus, on donne une date mais au fond c'est un peu flou donc des centaines d'années ça collait plus ou moins. (de toutes façons Perséphone elle logiquement plus jeune que Hadès), bref c'est fait et je poste la suite... un jour, très certainement, merci d'avoir relevé l'erreur en tout cas. ♥

> sinon hs mais ça me perturbe que ton avatar change tout le temps. D8<
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Doctor with a shotgun
Origines : Sherlock Holmes - Arthur Conan Doyle
Profession : Doctor
MessageSujet: Re: PERSÉPHONE ou le plaisir d'avoir la paix ● [FINIE]   Mar 15 Mar - 0:58

Haanw oui effectivement, c'est justement la complexité du contexte, c'est que tout le monde se transforme en homme en arrivant ici 8D !

Yep pour les Indépendants c'est un peu flou, mais je pars du principe qu'il faut suivre la fiche de prédéfini de Hadès donc moi je pianaille pas XD #adminsoumis

> MWAHAHAHAHA LE POUVOIR DU RANDOMIZER !!<

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Monsieur Loyal
Origines : Anglais
Profession : Secrétaire du maire.
MessageSujet: Re: PERSÉPHONE ou le plaisir d'avoir la paix ● [FINIE]   Mar 15 Mar - 14:33

Bienvenuuuue ♥ J'aime vraiment la façon dont tu écris. Les transitions sont tellement fluides que je me régale en plus de sautiller partout parce que... latin-grec donc forcément la mythologie coule dans mes veines. Donc on peut parler de hype pour la suite.

Boarf, c'est pas vraiment la "complexité" du contexte. Je pense surtout qu'il a été lancé comme yaoi car il existait peut-être à ce moment-là des forums dans la même veine en "tout public". Je crois... ma mémoire de papy Dicky peut me jouer des tours par contre. Je sais juste qu'en un an il y a eu une belle hécatombe parmi les forums. La "compétition" est rude après tout. (même si je hais ce mot là entre forums rp *soupire*)

Sinon j'espère sincèrement que tu trouveras ton bonheur sur le forum et que tu retrouveras la flamme du rp ♥ Comme dit précédemment, n'hésite pas à nous secouer et secouer Hadès. Secouer d'autres gens, d'autres choses. Y'a le choix dans le coin et un tas de personnes qui somnolent ou font une sieste l'après-midi. John sursaute même quand elle reçoit un message quand elle s'endort. C'est trop mignon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: PERSÉPHONE ou le plaisir d'avoir la paix ● [FINIE]   Mar 15 Mar - 14:53

Bienvenue ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: PERSÉPHONE ou le plaisir d'avoir la paix ● [FINIE]   Mar 15 Mar - 17:58

skdhfskhgfg BIENVENUE EX-FEMME

J'AI HÂTE DE LIRE TA FICHE (ET J'EM BEAUCOUP LA FAÇON DONT TU ÉCRIS)
TU SAIS, JE T'AIME ENCORE
TU PEUX REVENIR ?

Amoureusement, ton ex-mari en PLS

*tousse*

Nan, sérieux, j'ai hâte de tout lire, tu me fous déjà l'eau à la bouche. Je pensais pas que mon prédef allait être pris aussi rapidement 8D

Bref, j'attends avec patience le reste. ♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: PERSÉPHONE ou le plaisir d'avoir la paix ● [FINIE]   Mar 15 Mar - 21:49

oui reviens, reviens, je t'attends.
il est temps que tu assumes ton rôle de roi des morts au premier degré.


> VOUS ME FLATTEZ TROP OULALA.
> merci pour l'accueil, ma fiche est finie, si tout va bien j'ai le bon nombre de mots, hésitez pas à relever le moindre problème ! c:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Doctor with a shotgun
Origines : Sherlock Holmes - Arthur Conan Doyle
Profession : Doctor
MessageSujet: Re: PERSÉPHONE ou le plaisir d'avoir la paix ● [FINIE]   Jeu 17 Mar - 9:56



Félicitation, tu es validé

Blblblb désolée du temps de validation, les admins étaient occupés hier soir et le réveil était difficile. But I'm here to valider cette fiche !

Comme dit précédemment par tout le monde, le style d'écriture est génial. Fluide et tout le bazar, c'est comme une tourte, ça se mange sans fin … et sans faim. //badaboomtsss//.

C'est donc avec grand plaisir que je te valide, et que je te laisse avec tous les petits liens à suivre pour compléter ta validation ! Bienvenue officiellement dans le bateau, j'espère que tu vas t'amuser parmi nous ♥ !


____________________________________________________________

Félicitation jeune padawan, tu es désormais validé ! Maintenant que tu as accompli la dure tâche qu'était de remplir ta fiche, tu vas pouvoir te rendre ICI pour te faire quelques amis. Si tu ne veux pas dormir dans la rue, je te conseille également de te rendre LA pour remplir un formulaire et obtenir un logement. De même si tu veux un joli rang sous ton pseudo, tu peux venir en réclamer un à CET ENDROIT. Et le plus important, n'oublie pas de recenser ton choix de personnage LA et son métier PAR ICI.

Si tu n'as pas bien saisi l'univers de Pandore, tu peux également envoyer un MP aux membres du staff pour leur poser une question ou tout simplement aller lire quelques informations dans la SECTION ANNEXE.

© Halloween



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: PERSÉPHONE ou le plaisir d'avoir la paix ● [FINIE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

PERSÉPHONE ou le plaisir d'avoir la paix ● [FINIE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Perséphone Dupré|Terminer ^^
» athéna perséphone zubrowka ☞ hey baby (uc).
» Hadés et Perséphone en Europe.
» Perséphone, déesse des enfers [ok]
» Perséphone, Déesse des Ténèbres

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Dark And Cold :: act and play :: La boîte à Nostalgie :: Fiches-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet