~~ "Haters gonna hate" ~~
RSS
RSS

Intrigue n°2

A new beginning

Un brouillard sombre. Épais. Nul n’avait jamais vu cela à Pandore. Il entourait toute la ville, si profond que n’importe qui aurait pu s’en saisir à mains nues. Les questions se multipliaient, les habitants étaient inquiets, et certains commençaient même à se demander s’il ne s’agissait pas là d’une malédiction venue s’abattre sur la ville. Un jeune homme, particulièrement intrigué par ce mystère, prit alors les choses en main et monta une expédition dans le but de résoudre cette énigme. Il prit quelques hommes avec lui, monta dans une barque et partit en direction de l’origine du brouillard. Plus ils avançaient, plus le nuage devenait lourd et humide.
Lire plus

Nos prédéfinis !

Les RPs libres

20/02/2017 — Loki Laufeyson cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
17/02/2017 — Sherlock Holmes cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
13/02/2017 — Jay Gatsby cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
12/02/2017 — Lucien Bonaparte cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
02/12/2016 — Victor Frankenstein cherche toujours des partenaires rp ! Plus d'infos par ici.
08/02/2017 — Iracebeth Heart cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.

Top-sites

Membre du mois ♥

Ce mois-ci, on fait des gros bisous à Snow qui est notre membre du mois ! Merci pour ton activité et ton implication pour le forum, ça fait toujours chaud au coeur d'être soutenu ♥

©linus pour Epicode
En bref


Partagez | 
 

 ~~ "Haters gonna hate" ~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MessageSujet: ~~ "Haters gonna hate" ~~   Sam 4 Mar - 3:48



Prénom Oscar Nom Wilde

Je me nomme Oscar Wilde mais on m'appelle plus généralement Wilde. Je suis mort en 1900 , le 30 novembre et il semblerait que je fasse parti des Auteurs. Je suis l'auteur du portrait de Dorian Gray. Je suis apparu à Pandore il y a quelques mois et j'exerce désormais la profession de écrivain/mannequin. Cela me permet de vivre aisément (pour le moment!) . Pour me représenter, j'ai choisi un perso issu du devianart de Zephyrhant  .


Caractère et physique • This is how I am
 Wilde parle , et parle beaucoup trop parfois, mais c'est doux, c'est envoûtant , c'est bien ficelé... Et le pire c'est qu'il écrit encore mieux. Le genre de gars qui réussira toujours son entretient d'embauche quoi. Rageant. Oscar n'a donc pas la langue dans sa poche (dans tous les sens du terme) mais si il séduit tout le monde de ses mots sirupeux, il peux aussi être infect. A son époque comme aujourd'hui , ce mec, c'est un peu le roi des punchline, oh que oui ne vous avisez-pas de lui manquer de respect, vous allez être sévèrement humilié ou ne pas savoir ce qu'il se passe et je crois que c'est encore pire... Mais il n'est pas d'un naturel mauvais, c'est juste si vous dégainez la carte de la provoc' c'est échec assuré , autant prévenir... Sinon que dire, c'est un bon vivant, il aime la bouffe, l'alcool, l'herbe de qualité, la chatte et le pâté ,  les belles gueules... Monsieur a un faible pour les visages d'ange, un peu plus jeunes que lui, le regard de chaton et c'est bingo... Les beaux visages sont sa grande passion. Il aime pas mal le luxe, les choses sophistiquées, et inévitablement, il dépense bien plus qu'il ne gagne alors of course pour continuer à survivre il cumule deux boulots , écrivain, son principal évidement, mais il est aussi mannequin , il y a pire comme petit job vous me direz!


Mais au premier abord je suis • Physiquement Oscar est un homme plutôt grand et fin mais pas gringalet, sans être un bodybuilder il a une musculature tout à fait honorable, les mains fines, propres, son apparence est toujours impeccable à la limite de la maniaquerie, la barbe de trois jours et cheveux dégueulasses ce n'est pas pour lui . Comme dans sa vie passée, son apparence physique est toujours autant primordiale, toujours tiré à 4 épingles et vêtements bien coupés. Ses cheveux sont bouclés, des boucles souples, ordonnées d'un roux ardant, tirant sur le rouge, de ses origines Irlandaise.  Pour ce qui est de son visage, il est long, légèrement carré, sa peau est pâle, laiteuse et pourtant totalement dépourvue de tâches de rousseur. Ses yeux, sont en amandes, tantôt d'un jaune vif tantôt orangés selon le temps et la lumière, mais excessivement brillants des pupilles de reptiles dit-on. Wilde est plutôt bien foutu en fait. Ces yeux là, on ne les oublient pas, vraiment... Autre signe distinctif il a pour habitude de se parfumé à l'ambre , c'est fort, oriental... Il déteste les parfums bas de gamme qui cocotent ou donne une allure sportive "surdose de gel" , "BG des bacs à sables", les parfums clichés au possible. Vous ne le verrez jamais s'embaumer de Axe muchas la maracas en somme... Que dire de plus? Son allure ne passe pas inaperçue, c'est le genre de mec auquel on se retourne dans la rue pour lui mater le cul et qui vous répond avec un sourire en coin(coin *schbam*). Ah oui j'oubliais! Son animal de compagnie est relativement original, puisqu'il s'agit d'un corbac femelle, Raven, oiseau de mauvais augure... Assez possessive envers son maître.


Histoire • Tout conte a un début et une fin
Oscar Wilde, dont le nom complet est Oscar Fingal O'Flahertie Wills Wilde, est né en plein cœur de la capitale irlandaise , Dublin, le 16 octobre 1854, dans un milieu assez bourgeois. Sur trois enfants, il est le second, et celui qui sort le plus du lot de part sa curiosité et son esprit. Papa est ophtalmo, maman écrit des poèmes, la soif d'écriture du jeune Oscar, vient de là, d'autant plus qu'il a toujours été très proche de sa mère, Jane,  artiste fantasque aux tenues parfois extravagantes mais aussi femme engagées politiquement. Elle remarque de suite le goût de son fils pour les lettres et l'encourage.  Ceci-dit, elle aurait préféré une fille, étant déjà mère d'un autre garçon, alors vers ses 7 ans, elle commença à le travestir. C'est le début d'une double identité de genre, et de sexe pour le gamin, qui le suivra toute sa vie...
A l'école il est doué, même très douée, il est intelligent et surtout, il sait admirablement écrire. Le reste de son cursus il se passionne des lettres classique, le latin mais surtout le grecque, fasciné par leurs philosophies, ses relations avec ses maîtres d'école sont d'ailleurs relativement ambiguës... Faut bien un début à tout... Par la suite, il arrive même a quitter son Irlande d'origine pour intégrer la célèbre et prestigieuse université d'Oxford où il va exceller. C'est ici que va se forger son personnage de dandy excentrique, toujours tiré à 4 épingles, voyant et au summum de l'élégance. Il portait les cheveux longs, méprisait les sports virils... Chouchou! Dans sa chambre, les plumes de paon, les fleurs de lys ou de tournesol côtoyaient des porcelaines de Chine bleues. Au calme.
D'autres ados le suivaient, habillés de manière identique, s'intéressant aux mêmes choses si bien que cela commença à déranger d'autres étudiant, jalousie de merde. Ils voulaient le tabasser et c'est ce qu'ils firent, cependant, entre les poings de Wilde et sa répartie, ce n'était pas très intelligent... Cuisante défaite des gamins. Après une troisième année un peu chaotique à cause de son attitude désinvolte et ses soucis avec l'autorité, Oscar fini tout de même par empocher son diplôme avec de très bons résultats. Il décide finalement de ne pas quitter l’Angleterre.  Londres sera son nouveau théâtre.
Il est écrivain (Dorian Gray vous dit forcement quelque chose!) et commence à publier un peu plus régulièrement, mais sa célébrité n'est pas encore là, il court le cachet. Un mariage , arrangé, celui qui te fais percer dans la société, une vitrine parfaite, une femme, gentille, douce, jolie comme un cœur, que demander de plus? Wilde rencontre Constance en 1883 et  il l'épouse un an plus tard après une cour assidue. Il l'a trouve magnifique, intelligente, ses idées féministes ne lui déplaisent pas... C'est beau, c'est rose, c'est cucul. Ils ont deux enfants en plus de la réussite et la renommée dans l'écriture. Oui mais voilà, on ne peut lutter contre ses penchants et Oscar à toujours regardé les hommes, a toujours été sensible à la beauté masculine, les traits fins particulièrement, les garçons plus jeunes qui plus est. Il a toujours adoré se vautrer dans la superficialité, être un esthèque, oublier ses valeurs...

Ce qui devais arriver arriva, tomber amoureux, fou amoureux même, mais pas de la bonne personne évidement, un gamin magnifique, blondinets , yeux excessivement clairs, traits parfaits, corps gracile, élégance rare, Lord Alfred Douglas, surnommé Bosie était un idéal, mais manipulateur, terriblement manipulateur! Pure connerie de coup de foudre...Voilà l'écrivain plongé dans la dépendance et le chantage affectif. Le chérir, le couvrir de cadeaux, exaucer ses moindres souhaits, et bien entendu passer l'éponge sur les multiples colères, dettes, chantages et cocuages, voilà en quoi Oscar était réduit. Alcool, opium, dîners gargantuesques et maisons de passes tel était son quotidien. Le jour il écrivait, le soir il se consumait . Les nuits de Londres sont fastueuses, souffreteuses, la pluie est aussi âcre que la cendre, pâteuse, le ciel d'un noir opaque, morts-vivants. Ils affichaient publiquement leur sexualité en faisant jaser une société Victorienne encore excessivement rigide.

Parce qu'à force d'afficher leurs amourettes, les ennuis arrivent au cul, évidemment, et plus particulièrement pour Wilde puisqu'il était connu. Le père de Bosie décida de tout mettre en œuvre pour nuire à la réputation d'Oscar, l'injuriant publiquement. L'écrivain lui déclare un procès pour diffamation en 1895, procès qu'il perd... Accusé publiquement de «sodomite» (un bon gros pedey quoi!) le nom de Wilde est traîné dans la boue  , son charisme et son habilité de parole lui ont d'abord fait croire à  la réussite de cette attaque juridique mais... C'est la prison.

Et c'est la que l'enfer commence, le vrai, la souillure, le manque d'hygiène, l’extrême pauvreté, la barbarie... Ouais surtout! L'écrivain commença à se découvrir un goût irrationnel pour les règlements de comptes et l’ultra-violence , qui étaient monnaie courante autant de la part des gardiens que des pensionnaires dans ces infrastructures , surtout à l'époque victorienne. Mais tout de même , il voulait sortir de ce trou à rats cela va de soit, alors il finit par se faire une raison et se conduire de façon exemplaire, étudier la bible avec application et en négociant même trouver de quoi écrire, son ouvrage «testamentaire» De Profundis. Il finit par sortir de taule, mais la santé complètement affaiblie, malade. Sa femme qu'il comptait retrouver afin de reprendre son ancienne vie , venait de mourir , certainement de chagrin, ses gosses placés sous tutelle... Bonheur absolu! Mais Bosie, qu'il s'était juré de ne plus jamais revoir était là... Il ne lui restait plus que cela, alors of course, Oscar replongea. Misère, retrouvailles, séparation, misère, retrouvailles... La santé complètement foutue en prime et plus aucun revenu. Son cher ange aux cheveux blonds, n'avait, et il fallait s'y attendre, pas changé d'un millimètre malgré de douces promesses. Il termina de l'user jusqu'à la moelle... Oscar mourut totalement seul, de maladie, dans un hôtel sordide. Un enterrement de dernière classe (juste avant la fosse commune) , Amen et voilà les derniers honneurs du grand écrivain, glorieux.

Enfin pas vraiment... Le Karma est un gentil petit plaisantin. Wilde n'était pas foutu comme un vieux rat crevé loin de là. C'est encore engourdit que ses prunelles s'ouvrirent sur un paysage inconnu, la lumière, trop forte, lui brûlant les yeux. Ce n'était plus Londres, non, l'air n'embaumait pas la même canaillerie... Hein?! On lui avait tellement rabâché en prison que le paradis était un univers merveilleux, il ne voyait pas la moindre différence... Peut-être que la réponse était tout autre? Le manque de logique le tuait… Mais surtout, c'est un sang nouveau qui coulait dans ses veines! Une autre chance après cette fin de vie ridicule, il faut bien croire que oui?! Il se sentait comme un nouveau-né... Et c'est peu dire! Adieu le corps qui craque, les os,  brûlants, rouages, le sang noir, lourd, putride... La maladie. Gosh... Enfin ne restons pas là à se griller la cervelle, levons-nous... Et sans la moindre difficultés qui plus est. .




Et derrière l'écran • Tu peux m’appeler Pyrope. J'ai XX 24 ans et je rp depuis X mon adolescence. J'ai trouvé le forum sur fb, via l'un des adminouchoux ... et je trouve que piloum sadoum When do we start?. J'aimerais rajouter que I'm unhappy I felling glad


© Halloween




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Don't touch me !
Origines : Françaises.
Profession : Botaniste - Dessinateur de yaoï
MessageSujet: Re: ~~ "Haters gonna hate" ~~   Sam 4 Mar - 14:43



Félicitation, tu es validé

Omg, mais Wilde est tellement ... wild XD //SBAF//
Non en vrai, c'est un personnage qui promet quand même ! Il a l'air d'être une sacré grande gueule avec laquelle il ne faut pas jouer sur les mots sinon ça va pas se retourner contre Wildou ~ ♥️ !
Voilà un personnage qui les pose sur la table dis donc 8D !

Sinon sur la fiche rien à dire ! Elle est bien écrite, j'aime beaucoup ton style d'ailleurs, c'est drôle et fin à la fois, un délice pour les yeux

Je te valide donc avec plaisir mon petit Wilde, et t'ajoutes immédiatement ta couleur ! Voici les petits liens à suivre pour finalement ton inscription ~ !

Bienvenue parmi nous officiellement  

__________________________________________________

Félicitation jeune padawan, tu es désormais validé ! Maintenant que tu as accompli la dure tâche qu'était de remplir ta fiche, tu vas pouvoir te rendre ICI pour te faire quelques amis.

Pour recenser ton avatar, c'est par ici ♥. Si tu ne veux pas dormir dans la rue, je te conseille également de te rendre pour remplir un formulaire et obtenir un logement. De même si tu veux un joli rang sous ton pseudo, tu peux venir en réclamer un à CET ENDROIT. Et le plus important, n'oublie pas de recenser ton choix de personnage LA et son métier PAR ICI.

Si tu n'as pas bien saisi l'univers de Pandore, tu peux également envoyer un MP aux membres du staff pour leur poser une question ou tout simplement aller lire quelques informations dans la SECTION ANNEXE.

©️ Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ElementaryYuki/
MessageSujet: Re: ~~ "Haters gonna hate" ~~   Sam 4 Mar - 15:10

Nyahahaha merci beaucoup!

j'ai trainé, j'ai trainé mais finalement voilà voilà, happy que ma version de m'sieur Dandy te plaise, je pense qu'il va être rigolo à jouer! So thanks de la validation et je vais régler tous les pitits détails par la suite...

Au plaisir de rp avec toi mon petit Zola


*I'm in love with vos multitudes d'emoticoun*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: ~~ "Haters gonna hate" ~~   Sam 4 Mar - 17:51

Bienvenue parmi nous ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Don't touch me !
Origines : Françaises.
Profession : Botaniste - Dessinateur de yaoï
MessageSujet: Re: ~~ "Haters gonna hate" ~~   Sam 4 Mar - 18:28

Ohohoh notre lien promet 8D !

Et contente que t'aimes nos emoticones, ils sont cools faut avouer

*câline Bigby au passage*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ElementaryYuki/
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: ~~ "Haters gonna hate" ~~   Sam 4 Mar - 21:04

Hello et bienvenue! ^0^ Oh Oscar aime le luxe et les choses sophistiquées. Il y a de fortes chances qu'il croise la route de Poucet. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ~~ "Haters gonna hate" ~~   

Revenir en haut Aller en bas
 

~~ "Haters gonna hate" ~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haters gonna hate - U.C
» (f) SMITH ◭ haters gonna hate.
» haters gonna hate, rip in peace ••• Athem le kikoo
» Love me now or hate me forever!
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark And Cold :: the adventure starts here :: The introduction ϟ Présentations :: Les œuvres publiées-