[EXPLICIT] Watchin' you burn • ft. The Big Bad Wolf - Page 2
RSS
RSS

Intrigue n°2

A new beginning

Un brouillard sombre. Épais. Nul n’avait jamais vu cela à Pandore. Il entourait toute la ville, si profond que n’importe qui aurait pu s’en saisir à mains nues. Les questions se multipliaient, les habitants étaient inquiets, et certains commençaient même à se demander s’il ne s’agissait pas là d’une malédiction venue s’abattre sur la ville. Un jeune homme, particulièrement intrigué par ce mystère, prit alors les choses en main et monta une expédition dans le but de résoudre cette énigme. Il prit quelques hommes avec lui, monta dans une barque et partit en direction de l’origine du brouillard. Plus ils avançaient, plus le nuage devenait lourd et humide.
Lire plus

Nos prédéfinis !

Les RPs libres

20/02/2017 — Loki Laufeyson cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
17/02/2017 — Sherlock Holmes cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
13/02/2017 — Jay Gatsby cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
12/02/2017 — Lucien Bonaparte cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.
02/12/2016 — Victor Frankenstein cherche toujours des partenaires rp ! Plus d'infos par ici.
08/02/2017 — Iracebeth Heart cherche un partenaire RP ! Plus d'infos par ici.

Top-sites

Membre du mois ♥

Ce mois-ci, on fait des gros bisous à Snow qui est notre membre du mois ! Merci pour ton activité et ton implication pour le forum, ça fait toujours chaud au coeur d'être soutenu ♥

©linus pour Epicode
En bref


Partagez | 
 

 [EXPLICIT] Watchin' you burn • ft. The Big Bad Wolf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
L'aubergiste alcoolique
Origines : Barbe Bleue - Charles Perrault
Profession : Propriétaire de l'Auberge
MessageSujet: Re: [EXPLICIT] Watchin' you burn • ft. The Big Bad Wolf   Jeu 17 Nov - 22:26


Watchin' you burn

Barbe Bleue x The Big Bad Wolf

Quand même, c’était trop chelou de se faire des câlins après s’être envoyé en l’air. C’était possible ça ? Genre pour un être humain normal, c’était normal d’avoir envie de se prendre dans les bras et tout ? Même avec le Bichon, Jack était pas trop pour. En général il évitait tout contact avec tout le monde jusqu’au moment où il explosait totalement et descendait au bar de sa propre Auberge pour trouver un p’ti cul, ou alors il allait directement au Bordel de la ville, il allongeait la liasse de billets, et se tapait toutes les tapins qu’il pouvait trouver. Mais être tendre, c’était difficile. Parce qu’être tendre, ça menait à l’amour, et le pirate, il voulait pas en entendre parler de ça. Ça le rendait trop faible. Alors voilà, il avait fui le câlin quand il avait senti le Bigby en mode cuddle, mais manque de bol, il était rapide le con, et le cri l’avait figé sur place. Merde, merde, merde, il était cramé cette fois, pas de possibilité de s’en sortir, rien, il allait devoir rester. Les traits figés dans une expression presque violente, Jack s’était retourné, ses pompes à la main, le menton haut. Prêt à se défendre, les poings fermés. S’il fallait cogner dans les secondes à venir, clairement, il était prêt. Mais aucun coup ne vint, et pire, ce furent des explications. Le pirate lui était habitué à la castagne, la vraie, la dure. Les gestes gentils comme ça, c’était clairement pas son truc. Alors oui, il avait lancé un regard désespéré à Loupiot.

Le genre de regard qui voulait dire “pitié, laisse moi partir j’ai pas envie d’en parler”. Cependant, le fait que l’autre homme n’en ait rien à faire allégea légèrement ce poids sur son cœur, et il se laissa volontiers attiré, reposant sa tête contre celle de son amant, le cœur battant à toute allure. Ce n’était pas bon. Pas bon du tout de se retrouver dans une telle situation. Parti comme ça, Jack allait finir par embrasser l’autre homme et ce n’était clairement pas le but. Ils étaient là pour un contrat. Pour des informations contre une partie de jambe en l’air, rien de plus, rien de moins. Mais le long laïus qui vint ensuite tendit le pirate entre les bras du brun. Il connaissait tout de lui, alors. Il connaissait son histoire, et ce qu’il avait fait. Pas détendu pour un sou, il se laissa néanmoins aller, l’espace d’un instant, inspirant à plein poumons pour tenter de se calmer. Les relations humaines, c’était clairement pas son truc. Lui, il baisait, il laissait derrière lui, et puis voilà. Jamais il ne s’était réellement attaché à qui que ce soit mais, une voix dans sa tête lui susurrait que celui-là, il ne fallait clairement pas le laisser s’échapper.

« - Huit. C’était huit. »

Avait-il murmuré, tout doucement, comme pour ne surtout pas briser l’instant. Pourtant il se laissa entièrement faire, ne rechignant pas à l’idée de s’allonger un peu. Alors voilà, le canapé avait été déplié, et Jack était là, fixant le plafond. Il régnait encore une odeur de sexe plaisante dans la pièce. Il ferma les yeux, se déplaçant juste assez pour libérer ses poignets et attraper son amant entre ses bras. Ce dernier devait entendre le coeur du bleu qui battait furieusement dans sa poitrine. Il tenta pourtant de changer de sujet. Lui n’avait aucune idée de la personne qu’avait été son amant dans une vie précédente car, malgré la haine qu’il portait à son auteur, il ne s’était pas renseigné sur les autres horreurs qu’il avait pondu. Pour lui, tout le monde était un étranger, une source potentielle de danger.

« - La nouvelle île qu’on a découvert. Il est là-bas. »

C’était tout ce qu’il savait, et c’était déjà pas mal. Wolfy avait maintenant un lieu où chercher. Quant à la possibilité qu’il soit retrouvé mort, sur le pavé, ça fit peur à Jack. Pourquoi, il ne le savait pas. Mais ça lui fit peur. Alors il avait simplement serré son amant un peu plus fort contre lui, inspirant l’odeur de ses cheveux, une respiration presque tremblante.

Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.

_________________
Jack McCoy


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: [EXPLICIT] Watchin' you burn • ft. The Big Bad Wolf   Ven 18 Nov - 21:44


       Watchin' you burn
       
       
jeTePikTonKod
       

       Cette fameuse île... Les journaux en ont bien parlé, je crois. Les gens aussi. Mais comme j'ai horreur des journalistes et que je n'écoute pas ce qu'on me dit, l'information est bien vite ressortie de ma tête. Pourtant quand on y réfléchit, ça parait plutôt évident. Il est allé se foutre dans le seul endroit où on n'ira pas le chercher, ce connard. C'est presque drôle, vraiment. Sauf que maintenant, moi, je sais. "...Hpmh." Arrête de me serrer mec, c'est mignon et tout mais j'étouffe un peu en fait. "Et je peux savoir comment tu as eu cette information ?" Non, aha, parce-que je vais pas le laisser filer comme ça l'pirate. "AVEC des détails." Je précise et lui mord un peu le cou. Le pauvre, il va en avoir des cicatrices un peu partout... Aha, je pourrais presque le plaindre. M'enfin, faut bien que je marque mon territoire, c'est humain... Enfin non, c'est... c'est loup, voilà. C'est ce que je suis.

Je glisse un peu sur le côté tout en restant contre lui, et passe une jambe au dessus de la sienne pour l'attirer contre moi. Quand même, on dirait pas hein mais je suis un peu choqué parce-qu'il vient de se passer... "Pfft... Aha... n'empêche que t'as tellement perdu toute ta crédibilité à mes yeux mec..." Bawai hein, j'ai failli le voir chialer donc ça démystifie un peu le monsieur quoi. J'te jure, piquer une crise pour un prénom... "Alors, il est passé où ton sourire démoniaque ? C'était du bluff... ?" Petite mine déçue. Si c'était du bluff, ça m'excitera plus autant, ça c'est certain. "Allez, allez, bois un coup, ça va passer." Je souris et me lève pour aller me doucher vite fait. Ouai parce-que voilà c'est pas super agréable si on nettoie pas derrière quoi. En plus Monsieur c'es pas gêné quoi, aucun respect pour mon cul. Tch.

"Maintenant que tu connais l'adresse..." dis-je en revenant de la salle de bain. Enfin, il est trop con pour la retenir je crois. Triste désespoir. "Tu peux revenir si un soir t'as envie de baiser avec un vrai mec~" Aha, bah ouai hein, moi je dirais jamais non, ça serait complétement insensé. "Bref... C'était tout ce que j'avais à dire. J'espère que j'aurais pas mal au cul demain matin, sinon j'me débrouille pour te refoutre en taule." Un contrat, c'est un contrat. J'attrape la couverture qui traîne en boule sur le sol depuis ce matin et me roule en boule dedans. "C'était cool ce soir, j'y repenserais quand j'voudrais me branler. Bonne nuit BARBE BLEUE. ♥" Alors là ouai, il peut-être sûr que je vais le faire chier un max avec ça maintenant que je sais l'effet que ça lui provoque. Je souris grandement et m'endors presque immédiatement après, avec les quatre membres dans une position incongrue et le petit ronflement de base.

       
       Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'aubergiste alcoolique
Origines : Barbe Bleue - Charles Perrault
Profession : Propriétaire de l'Auberge
MessageSujet: Re: [EXPLICIT] Watchin' you burn • ft. The Big Bad Wolf   Dim 27 Nov - 18:07




[ SUJET CLOS SUITE ICI ]



_________________
Jack McCoy


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [EXPLICIT] Watchin' you burn • ft. The Big Bad Wolf   

Revenir en haut Aller en bas
 

[EXPLICIT] Watchin' you burn • ft. The Big Bad Wolf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Will you come find me if I crash and burn? — Siobhán
» Louys - A fire needs a space to burn
» Pap Benoît XVI mande afriken ak ayisien pou yo sispann vole lougarou
» oro watchin you !
» presentation d'acid burn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark And Cold :: welcome to pandora :: Les résidences :: Logements pauvres :: Studio de The Big Bad Wolf-